Javascript Menu by Deluxe-Menu.com fable Jean de La Fontaine : La grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf
portrait de Jean de La Fontaine le corbeau de la fable jardin de la maison natale actuellement le perron de l'entrée de la maison
Fable, Jean de La Fontaine, 
La grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf,  Livre I, fable 3
 

LA GRENOUILLE QUI SE VEUT FAIRE
AUSSI GROSSE QUE LE BŒUF

               Une Grenouille vit un Bœuf
               Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n'était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s'étend, et s'enfle, et se travaille
               Pour égaler l'animal en grosseur,
...............Disant : Regardez bien, ma sœur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
Nenni. M'y voici donc ? Point du tout. M'y voilà ?
Vous n'en approchez point. La chétive Pécore
               S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
        Tout petit prince a des ambassadeurs,
              Tout marquis veut avoir des pages.

 


(*) Les sources de la fable se trouvent dans Phèdre
(Traduction Sacy de 1647). Mais La Fontaine suit Horace (Satires II, III, 316-320) qui institue un dialogue entre la grenouille ambitieuse et sa soeur. La fable est courte, connue, "facile", et là, un dessin remplacera agréablement un long discours :
- Les moralistes de XVIIème ont tous combattu l'ambition sociale.
- Au XIXème, Grandville illustre la fable : La grenouille
se rengorge etc...Près d'elle, le bœuf ainsi vêtu, plein
d'assurance représente la puissance de l'argent.

 

la grenouille et le boeuf, Grandville
Illustration : Grandville

lire d'autres fables

Cliquer pour l'entendre (dite par Louis de Funès)