Javascript Menu by Deluxe-Menu.com La Fontaine dans le cinquième arrondissement, au Palais du Luxembourg, chez la duchesse douairière d'Orléans
portrait de Jean de La Fontaine le corbeau de la fable jardin de la maison natale actuellement le perron de l'entrée de la maison
JEAN DE LA FONTAINE DANS LES CINQUIEME ET SIXIEME ARRONDISSEMENTS DE PARIS
 
R
retour plan :

Nous savons que La Fontaine a fréquenté le séminaire oratorien de Saint-Magloire (emplacement de l'actuel Institut des jeunes sourds) établi dans l'ancien hôpital Saint-Jacques-du-Haut-Pas de la rue Saint-Jacques, non loin du Val de Grâce à partir du 28 octobre 1641 jusqu'en octobre (?) 1642. (Il était entré à l'Oratoire le 27 avril 164) Rien ne mentionne le début de ses séjours parisiens, où il a habité alternativement à Château-Thierry et à Paris chez son oncle Jannart quai des Grands-Augustins, ou quai des Orfèvres de 1658 à 1661.
De 1664 à 1672, La Fontaine est au palais du Luxembourg, chez Marguerite de Lorraine, duchesse douairière d'Orléans. Il est gentilhomme servant et habite encore chez l'oncle Jannart, quai des Orfèvres.
La Fontaine semble fréquenter quelques salons, notamment celui de l'Hôtel de Nevers (emplacement de l'hôtel de la Monnaie) près du Pont-Neuf, dont Mmes de Sévigné et de Lafayette, La Rochefoucauld sont les familiers.

 

Le Luxembourg au XVIIe siècle

Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII, est le père de Mlle de Montpensier -la Grande Mademoiselle- Il épouse en secondes noces Marguerite de Lorraine. Il meurt en 1660. Le palais est alors divisé en deux, suite à la discorde entre Mademoiselle et la veuve de Gaston d'Orléans. Mademoiselle occupe la moitié gauche, du côté de l'Est, sa belle-mère la moitié droite. Inutile de préciser que les deux femmes ne s'aiment guère... La Fontaine rentre au service de Madame, recommandé par le duc ou la duchesse de Bouillon, son amie de Château-Thierry. Il est mal payé, mais sa tâche peu absorbante lui permet d'écrire et de fréquenter les salons.

 
Jean de La Fontaine a Paris