Javascript Menu by Deluxe-Menu.com fable Jean de La Fontaine : la poule aux oeufs d'or
portrait de Jean de La Fontaine le corbeau de la fable jardin de la maison natale actuellement le perron de l'entrée de la maison
Fable de JEAN DE LA FONTAINE : 
La poule aux oeufs d'or  Livre V, fable 13   
Pour Vincent  

LA POULE AUX ŒUFS D'OR

   L'Avarice (1) perd tout en voulant tout gagner.
            Je ne veux  pour le témoigner (2)
  Que celui (3) dont la Poule, à ce que dit la fable, (4)
            Pondait tous les jours un œuf d'or.
  Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
  Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
  A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
  S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
            Belle leçon pour les gens chiches : (5)
  Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
  Qui du soir au matin sont pauvres devenus
            Pour vouloir trop tôt être riches ? (6)

  

Sources : Ésope
Textes de " Ésope, fables" Traduction de D. Loayza, GF Flammarion, P. 89 et 111

La femme et la poule.
Une veuve avait une poule qui lui pondait un oeuf par jour. Elle se dit que si elle lui donnait plus de grain, sa poule pondrait deux fois par jour : aussi accrut-elle sa ration. Mais la poule devenue grasse ne put même plus pondre son œuf quotidien.
La fable fait voir qu'à convoiter plus que ce que l'on a, l'on perd même ce que l'on possède.

L'oie aux œufs d'or
Hermès avait un adorateur très zélé, qu'il gratifia d'une oie aux œufs d'or. Mais l'homme ne sut se contenter de cette rente trop modeste ; croyant que son oie avait des entrailles toutes d'or, il n'hésita pas à l'immoler. C'est ainsi qu'il ne fut pas seulement trompé dans son attente, mais privé de ses œufs, car dans son oie, il ne trouva que de la chair.
De même, il arrive souvent que les gens cupides, à vouloir toujours plus, perdent même ce qu'ils possèdent.       

Je vous souhaite évidemment de trouver une
"poule aux oeufs d'or", et d'en prendre grand soin

chromolithographie, cliquer pour jouer
La Poule aux oeufs d'or
(jeu)


(1) avidité, cupidité (Larousse, dictionnaire du français classique : le XVIIème siècle)
(2) prouver
(3) que l'exemple de...
(4) v. sources
(5) cupides
(6) allusion aux "chambres de justice" de Colbert, qui avaient amené des financiers enrichis malhonnêtement à rembourser leurs gains.
D'autre part, dans "le Berger et la mer", La Fontaine formulait déjà une certaine méfiance face à un enrichissement trop rapide et trop facile ; peut-être faut-il voir ici une mise en garde contre les enrichissements trop alléchants procurés par les Compagnies orientales.

 


lire d'autres fables