Javascript Menu by Deluxe-Menu.com devenue musée, à Château-Thierry oeuvres exposées au musée Jean de La Fontaine
portrait de Jean de La Fontaine le corbeau de la fable jardin de la maison natale actuellement le perron de l'entrée de la maison
QUELQUES ŒUVRES EXPOSEES AU MUSEE
(reproduction interdite)
 

poele

 

Poêle orné de scènes illustrant des fables.

Les fables les plus connues sont représentées sur chacune des 4 faces.

(Céramiques de Sarreguemines,  fin XIXème siècle)

La courtisane amoureuse

La courtisane amoureuse
(Contes et Nouvelles en vers. Troisième partie, 6)
Ecole française XVIIIèmesiècle

[...]
Ce ne fut tout ; elle le déchaussa.
Quoi de sa main ! quoi Constance elle-même !
Qui fut-ce donc ? Est-ce trop que cela ?
Je voudrais bien déchausser ce que j'aime.
[...]

Portrait de La Fontaine, atelier de Rigaud, 1684.

(Année de réception à L'Académie Française)

 

portrait de La Fontaine par Rigaud

statuette polychrome

Porcelaine de Frankenthal, d'après Julien
XVIIIème siècle.

 

 Le meunier, son fils et l'âne (Fables : III, 1)

(Hortense d'Haudebourt-Lescot, 1784-1845)

                                     [...]"C'est grand honte
          Qu'il faille voir ainsi clocher ce jeune fils,
          Tandis que ce nigaud, comme un évêque assis,
          Fait le veau sur son Âne, et pense être bien sage"
          [...]

le meunier, son fils et l'âne

le petit chien qui secoue de l'argent et des pierreries


Le petit chien qui secoue de l'argent et des pierreries
(Contes et Nouvelles en vers. Troisième partie, 14)
par Nicolas Vleughels


  [...]  Ce n'est pas tout ; il se secoue :
Aussitôt perles de tomber,
Nourrice de les ramasser,
Soubrettes de les enfiler,
Pèlerin de les attacher,
A de certains bras, dont il loue
La blancheur et le reste.[...]

Madame La Duchesse de Bouillon (gravure)

(Elle se trouve dans le couloir qui précède la salle XVIIème.)

Nièce de Mazarin, née en 1646,   elle se marie à 16 ans avec le duc de Bouillon, seigneur de Château-Thierry.
Elle est libertine, sensuelle, amie et protectrice de Jean de La Fontaine.

la duchesse de Bouillon

Les loups et les brebis

LES LOUPS ET LES BREBIS
(Fables, III, 13)
(Huile sur panneau de bois décoratif)

Ce panneau a été peint par Jean-Baptiste Oudry, pour le château de Voré, dans le Perche, sur fond aventuriné (fait de blanc de céruse glacé et sablé de vernis d'or à l'esprit de vin.)

" Après mille ans et plus de guerre déclarée,
Les loups firent la paix avecque les brebis."
[...]