Javascript Menu by Deluxe-Menu.com Biographie de Jean de La Fontaine, illustrée par les timbres-poste, page 2
portrait de Jean de La Fontaine le corbeau de la fable jardin de la maison natale actuellement le perron de l'entrée de la maison
 Biographie de Jean de La Fontaine illustrée par les timbres-poste : de 1661 à 1672 

jean de la fontaine

BIOGRAPHIE DE JEAN DE LA FONTAINE
Château-Thierry 1621 - Paris 1695


Le pouvoir Les lettres Timbres et Fables
Guerre et paix Les Arts  
Le siècle Les Lieux Biographie, texte
Philosophie, Sciences    
LA FONTAINE ET FOUQUET :

De 1658 à 1661, le poète habite à Paris, chez Jannart, avec sa femme, ou à Château-Thierry pour y exercer ses charges. C'est dans sa ville natale, entre 1659 et 1660 qu'il fait représenter par des amis sa pièce Les Rieurs du Beau-Richard  (Le Beau-Richard est un carrefour où l'on s'assemble pour bavarder à Château-Thierry et commenter la vie locale)
A Vaux, La Fontaine retrouve Pellisson, Madeleine de Scudéry, Maucroix, Charles Perrault, Saint-Evremond, il se lie avec Brienne, fréquente les plus grands artistes, des financiers, parmi lesquels le banquier Herwarth.
Le 17 août 1661, Fouquet donne une fête somptueuse en l'honneur du roi accompagné de toute la famille royale. La Fontaine y assiste. Molière y présente pour la première fois Les Fâcheux . La Fontaine en fait une relation dans la  Lettre à Maucroix, alors à Rome, chargé de mission par Fouquet . L'envie, la jalousie et le désir d'affirmer le nouveau  pouvoir personnel du roi motivent l'arrestation de Fouquet le 5 septembre 1661. Une autre lettre de La Fontaine à Maucroix relate cette arrestation et montre la profonde émotion de La Fontaine.
En 1662  l'élégie Aux Nymphes de Vaux où le poète exprime sa peine et son attachement à Fouquet est publiée anonymement.
          "Pleurez, Nymphes de Vaux.....
            Les destins sont contents : Oronte est malheureux"
(Oronte est le nom emprunté pour désigner Fouquet). Pendant toute sa vie, La Fontaine restera fidèle au surintendant, et demande la clémence à Louis XIV dans son Ode au roi.
En 1663, l'oncle Jannart, proche de Fouquet est envoyé en exil à Limoges. La Fontaine l'accompagne. Précaution inutile, ou envie de voyager ? Ce sera le plus long voyage de La Fontaine.  Nous pouvons le suivre  par les "Lettres à sa femme" rédigées au cours de ce voyage. Il  décrit, entre autres, la Loire à Orléans, Blois, Amboise, ToursPoitiers. Ces six lettres ne seront publiées qu'après la mort du poète. De retour à Château-Thierry à la fin de l'année, il fait sa cour à la jeune Marie-Anne Mancini, duchesse de Bouillon, la nouvelle châtelaine. Elle est férue de poésie, espiègle et vive,  a  un nez retroussé : La Fontaine est conquis ...
          "Nez troussé ? C'est un charme encor selon mon sens,
                    C'en est même un des plus puissants."
Ils deviennent très amis. Elle réussit à imposer le poète à toute sa famille, tous reconnaissent son talent. Grâce à l'appui de la duchesse de Bouillon, La Fontaine va obtenir un emploi et s'établir à Paris, où son génie littéraire va s'épanouir. 

LA VIE A PARIS :

De 1664 à 1672, La Fontaine est gentilhomme servant au palais du Luxembourg, chez la duchesse douairière d'Orléans. Il habite encore chez l'oncle Jannart,  quai des Orfèvres. A cette époque, sa femme retourne définitivement à Château-Thierry. C'est une période d'intense production, même si beaucoup des oeuvres qu'il fait éditer à ce moment sont écrites  depuis longtemps. La Fontaine semble fréquenter quelques salons, notamment celui de l'Hôtel de Nevers (emplacement de l'hôtel de la Monnaie) près du Pont-Neuf , dont Mmes de Sévigné et de Lafayette, La Rochefoucauld sont les familiers.
  1665 voit paraître la première édition des Contes et Nouvelles en Vers de M. de La Fontaine, chez Barbin. Un deuxième recueil est publié  en 1666, un troisième en 1671. C'est un succès.
 En 1668, les Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine sont éditées chez Barbin associé à Denys Thierry, dédiées au dauphin âgé de 8 ans. Le vers célèbre "Je me sers d'animaux pour instruire les hommes"est inclus dans la dédicace. Ce recueil contient 124 fables, réparties en 6 livres. Les vignettes qui les illustrent sont de François Chauveau. Le recueil reçoit un immense succès.  
 En 1669,  Les Amours de Psyché et de Cupidon, poème dédié à la duchesse de Bouillon et Adonis, qui avait été offert à Fouquet en 1658, paraissent chez Barbin.
En 1671, La Fontaine abandonne ses charges de maître des eaux et forêts, ne pouvant les racheter au duc de Bouillon.
En 1672, La duchesse douairière d'Orléans meurt ; La Fontaine perd sa charge de gentilhomme servant.     
1661-1715 : Règne personnel de Louis XIV

 
    1661 : 
- Mariage d'Henriette d'Angleterre, avec Monsieur,  Philippe de France, duc d'Orléans, frère du roi. Elle était la petite-fille d'Henri IV par sa mère Henriette-Marie, la femme de  Charles 1er décapité. Les deux femmes avaient trouvé refuge en France. 
(cf. l'Ode pour Madame envoyée au surintendant et à la "cour" de Vaux)
- Mort de Mazarin
- Fêtes au château de Vaux-le-Vicomte, en l'honneur du roi.
- Arrestation de Fouquet à Nantes
- Entrée de Colbert au Conseil des finances
- Début de la construction du château de Versailles par Le Vau      1662 :
- Mort de Pascal
- Louvois est nommé secrétaire d'Etat
- Publication des Mémoires de La Rochefoucauld 
- Mariage du duc de Bouillon, seigneur de Château-Thierry, avec Marie-Anne Mancini, nièce de Mazarin (elle a 13 ans)

     1663 :
- La Fontaine courtise la duchesse de Bouillon

 

 

 

 

 

 

 


      1664 :
- Fouquet est condamné à l'emprisonnement perpétuel; il finira sa vie au fort de Pignerol.
     1665 :
- Colbert est nommé contrôleur général des finances
     1666 :
- Mort d'Anne d'Autriche
     1667 :
- Création de la manufacture royale des Gobelins
     1669 :
- Colbert est nommé secrétaire d' Etat de la Maison du roi et secrétaire d'Etat à la marine
     1670 :
- Mort d'Henriette d'Angleterre, à 26 ans (peut-être empoisonnée...). 
Bossuet prononce son oraison funèbre à Saint-Denis le 21 août 1670  :"O nuit désastreuse ! ô nuit effroyable où retentit tout à coup comme un éclat de tonnerre cette étonnante nouvelle : Madame se meurt ! Madame est morte!..."
     1672 :
- Fondation de l'Académie nationale pour la représentation des opéras. Le directeur est Lulli. Son titre de surintendant de la musique lui confère une sorte de monopole de la production musicale.
- Louis XIV s'installe à Versailles.                            

page précédente retour biographie de La Fontaine(1621-1660)
page suivante (fin)Suite biographie de La Fontaine (1672-1695)